La technologie est-elle signe de progrès ?

En 2009 l’épreuve proposée pour la filière ES en bac philo était celle-ci, visant à expliquer en quoi l’avancement technique a une influence sur l’homme. Et c’est bien de la manière dont ce dernier et la nature interfèrent, dont il s’agit. Les effets relatifs à la technique sont plutôt nombreux, et c’est cela qu’il est important de traiter dans ce sujet.

L’homme, la nature et l’avancée technique


En premier lieu, on peut aborder le fait que le développement de la technique agisse seulement sur l’environnement de l’homme. Descartes considère de son côté que par son biais, la technique permet à l’homme de transformer la nature, et de la façonner à sa guise pour en faire son propre environnement. De plus, la technique n’est qu’un moyen pour l’homme d’effectuer des actions. C’est l’homme qui en a la maîtrise complète, concernant les fins.

squelette à genoux human

Cependant, c’est ce développement technique qui façonne notre environnement, et surtout le monde professionnel. Marx a bien sûr planché sur le sujet, et considère que c’est le travail qui fait l’homme. En ce sens, on peut donc comprendre en quoi le développement technique agit sur celui-ci, en quoi il le façonne. Par le biais de ces avancées, la nature a été transformée, et aujourd’hui l’homme doit également s’adapter à ce nouvel environnement. Ainsi, une nouvelle influence de la technique est remarquable, dans cette réflexion.

À différents niveaux, on peut donc considérer que le développement technique agit sur l’homme et le rend différent, non pas dans sa nature profonde, mais dans ses actions, notamment en matière de travail, mais aussi de télécommunications, qui ouvrent aussi de nouvelles manières de converser et de communiquer pour l’homme. Ce sont ces aspects qui sont sous l’influence de ces avancées, et non pas l’être humain en lui-même, qui existe en tant que tel en dehors de tout aspect technique, d’autant plus qu’il est défini par la culture.


Email * :
* champ obligatoire.




Vos données resteront confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.
Ce contenu a été publié dans Annales, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.