Les faits sont-ils une vérité absolue ?

Un sujet concernant la raison a été proposé aux candidats du bac S en 2011 pour la philo. Il est important de définir les faits et la raison avant de confronter les deux, et c’est ainsi que nous avons traité ce sujet pour vous en fournir une correction cohérente.

Raison et faits pour le bac philo S 2011

Tout d’abord, il est nécessaire de considérer le fait que la raison est tout d’abord, une gymnastique de l’esprit, visant à rationaliser les choses. Cependant, la raison est plutôt personnelle parfois, et peut avoir quelque chose de subjectif. Elle s’oppose donc parfois aux faits, qui sont supposés être totalement objectifs, a priori.

statues homme et batiment

On peut en revanche considérer que les faits soient naturels, et qu’ils résultent de la nature. C’est dans ce sens que va la réflexion de Spinoza sur ce sujet. Les faits peuvent aussi résulter d’actions humaines intentionnées, réalisées par l’individu. En revanche, lorsque l’on emploie le mot fait au pluriel, on désigne plusieurs actions qui s’expriment de façon hasardeuse. Selon Aristote, l’homme a besoin de savoir, il ne souhaite pas être observateur mais acteur de sa vie.

Tout réside donc dans la manière dont les faits sont interprétés. La connaissance joue donc un rôle majeur dans cette confrontation de la raison et des faits, en dépit de la subjectivité humaine, qui s’exprime à différents niveaux. Avoir raison découle donc de sa culture, et de sa façon de réfléchir et d’analyser au niveau personnel. Cependant, les faits arrivent, et il est donc difficile de leur donner tort au profit de notre propre raison, c’est là que se situe le paradoxe.

On peut donc considérer que les faits arrivent de manière naturelle, sans forcément dépendre de nous. Mais l’homme a aussi le pouvoir d’interpréter les faits à sa guise, par le biais de ses connaissances, qui ne sont pas pour autant vraiment rationnelles.


Email * :
* champ obligatoire.




Vos données resteront confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.
Ce contenu a été publié dans Annales, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.