Pourquoi l’être humain tends vers la liberté ?

Ce qui donne à l’homme l’aspiration d’être libre, c’est bien sûr le fait qu’il puisse vivre une existence totalement guidé par sa propre volonté, dénuée de toute contrainte. On peut attribuer ce besoin par de nombreuses raisons, qui échappent même parfois directement à notre conscience. Environnement, éducation, et bien d’autres facteurs encore jouent sur ce désir profond de liberté.



Lorsque nous naissons et que nous grandissons, nous sommes déjà soumis à une perte de liberté, dès lors que l’on est capable de comprendre les choses liées au langage. Ainsi, nos parents nous apprennent les limites et les interdits, et ceux-ci deviennent alors des sujets de convoitise pour un enfant. C’est à ce moment-là que les premiers désirs de liberté naissent. En effet, tout ce qui est interdit séduit, surtout lorsque l’on est curieux et que l’on désire faire ses propres expériences en la matière. Cela génère une frustration qui est comblée par ce désir de liberté, qui s’exprimera de manière consciente ou inconsciente dans le futur.

liberté et bonheur citations

La liberté, c’est aussi le fait de pouvoir décider de ses désirs, et de souhaiter les mener à bien. Cependant, le travail représente ensuite une nouvelle contrainte qui va à l’encontre de la liberté telle qu’on la verrait. Cependant, celle-ci devient un désir irréalisable, comme de nombreux autres désirs, et c’est aussi en cela qu’elle est attrayante. On lui attribue nouveauté et moments grisants, alors que sans le travail, on ne pourrait pas totalement en jouir, et le paradoxe est là.

C’est aussi la conscience de la mort qui donne à l’homme ce désir si fort de liberté, et par les temps qui courent, l’insoumission est de plus en plus nette, en particulier chez les jeunes individus. On en arrive à souhaiter une existence de plaisirs sans la moindre contrainte, afin de profiter de tous ses plaisirs, à l’image des épicuriens. Cependant, ce sont bien ces contraintes qui nous permettent de jouir de notre liberté quand elle nous est rendue, même pour une durée infiniment courte.


Email * :
* champ obligatoire.




Vos données resteront confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.
Ce contenu a été publié dans Annales, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.